Musique du film

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La musique du film est entièrement d'origine sami. La musique sami est assez récente: elle s'inspire du chant gutural traditionnel sami "Le Joik".

Le joik (prononcez : « yoïk ») est le chant traditionnel du peuple sami. Issus des traditions chamaniques, exécuté a capella, parfois accompagné du tambour traditionnel, le joik est d’abord un chant à vocation spirituelle avant de devenir un mode d’expression du peuple saami à la fin du XXe siècle.

La production discographique saami connaît un développement important depuis la parution en 1968 du premier disque enregistré par un artiste saami : l’album Joijuka, de Nils Aslak Valkeapää (« Ailohas » de son nom same). Les travaux de Nils seront pour beaucoup dans la renaissance du joik. À la fin des années 80, la reconnaissance internationale dont a bénéficié la chanteuse Mari Boine a permis à la cause sami de se faire entendre à travers ses textes engagés et militants et des mélodies électro-acoustiques. Ce nouveau style d’interprétation des chants traditionnels sami inspirera toute une génération de nouveaux artistes : Wimme, Transjoik, Ulla Pirttijärvi, Sofia Jannok.

Les musiques du film "Jon face aux vents" sont empruntés à ces artistes, sauf la chanson " Rohkos" du générique  et de la catastrophe qui a été composé spécialement pour le film par Sofia Jannok.

Les artistes de la bande originale:

Mari Boine

- On fells of the North

- big medecine

- du lahka

Wimme

- Gierran

- arvedàvgi

-duoldi àjaé

- bajàn riegada

- mierkà

Johan Sara

- color of reeinders

Sofia Jannok

"Rohkos"

Niko Valkeapäa

- "gula sami"

-"cakcii"

- "rabas mielain"