Jon Tomas Utsi

c'est au « winter market » de Jokkmokk en 2006 que Corto Rencontre Jon pour la première fois : son exposition d'artisanat d'art est alors à l'honneur.

Ses collègues disent de Jon : «  Il est né avec l'esprit»: c'est un compliment qui fait de lui un sami respecté pour son instinct et sa connaissance du territoire, sa manière de pratiquer l'élevage du renne... La nature lui a en plus donné ce don transmis de père en fils de fabriquer des objets usuels traditionnels en bois de rennes, os et bois de bouleau et d'en faire des objets d'art: il est l'un des artisans d'art samis les plus brillant de sa génération.

Dès leur première rencontre, le projet de film de Corto Fajal a séduit Jon...Pour lui c'est un excellent moyen d'apporter aux autres la vision du monde qu'ont les samis aujourd'hui.... et le film trouvait échos dans son désir de témoigner, de rendre compte compte et de partager sa culture,  sa langue... ect . ;

C'est donc dès cette première rencontre qu'ils ont scellé leur collaboration et que Jon a accepté que Corto partage son quotidien durant les repérages et une année de tournage: à la fin de la conversation, Jon a sorti une excellente bouteille de wisky

« On est ami maintenant, buvons un coup ».